Billie Jean de Michael Jackson, un tournant dans l’histoire de la musique

Michael Joe Jackson, au début des années quatre-vingt a révolutionné le paysage musical des Etats-Unis et du monde en s’imposant par son talent à un monde fermé. En ce temps là, MTV ne diffusait pas de clips d’artistes afro-américains. Le génie de Quincy Jones et celle Michael Jackson, la grâce éblouissante de cet artiste déverrouillent les portes closes par un racisme structurel même quand il est inconscient et justifié par de prétendues considérations commerciales. Considérations commerciales dites vous ? Le petit gars de Gary dans l’Indiana prend le toit du monde avec un album aux ventes inégalées. Racistes ou pas, les professionnels du monde de la musique ont le sens pratique et, le vert du dollar masque la couleur de la peau. Billie Jean l’impose, affirme sa place dans le monde de la musique.

D’une certaine manière, cette trajectoire, bien qu’elle se soit soldée par une fin tragique rappelle que le talent fait exploser bien des plafonds de verre, même ceux affermis par le béton de la stupidité.

Le chemin parcouru a été précédé par des larmes, des vexations et autres humiliations d’aînés tels que celui à qui il rend hommage ici :

Publicités
Cet article, publié dans Musiques, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s