Black Girl ou La Noire de Sembene Ousmane

Diouana, jeune femme sénégalaise, quitte Dakar au Sénégal pour travailler pour un riche couple de français à Antibes.  Elle espère y continuer son ancien emploi comme nounou et se réjouit par anticipation de la vie cosmopolite qui se propose à elle.  Toutefois, à son arrivée à Antibes, le couple pour lequel elle travaille commence à la traiter avec davantage de sévérité qu’auparavant et elle est obligée de travailler comme servante. Prenant de plus en plus conscience de son aliénation.

Pour échapper à son inextricable situation, elle estime que la seule porte de sortie pour échapper à la déception de la vie en France est le suicide.

Ce film aborde les effets du colonialisme, du racisme et de l’identité post-coloniale en Afrique et en Europe. Ces thèmes sont mis en évidence par l’apparition récurrente du masque africain que Diouana à offert à ses employeurs lors de sa première journée de travail chez eux à Dakar. Le masque est accroché sur le mur dans l’appartement sénégalais  du couple de Français, comme d’autres pièces d’art africain.

Le film :
Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Cinema Afrique, Vidéos Afrodiaspor'Arts, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s