Rue Case Nègre de Euzhan Palcy

 

 

 

 

 

 


Synopsis : 1930. Au milieu d’une immense plantation, la rue Cases Nègres : deux rangées de cases de bois désertées par les adultes partis travailler la canne à sucre. La rue appartient aux enfants et surtout à José, 11 ans, orphelin élevé par sa grand-mère, M’an Tine. Celle-ci n’a qu’un rêve : faire étudier José. Mais pour cela, il faudra quitter la rue Cases Nègres…

Formation

 

Habitée par la passion du cinéma dès l’âge de dix ans, Euzhan Palcy réalise en Martinique un premier moyen métrage pour la télévision,La Messagerie (1975). Arrivée à Paris, elle suit pendant deux ans des cours de cinéma à Louis-Lumière et de littérature à la Sorbonne, tout en travaillant sur plusieurs films (Safrana, Sidney Sokhona ; La Raison, Daniel Kollo Sanou, 1977).

Carrière au cinéma

En adaptant au cinéma l’oeuvre de Joseph Zobel, La Rue Cases-Nègres (1983), Euzhan Palcy devient la première Antillaise à porter à l’écran et aux yeux de tous la mémoire des Antillais. L’histoire simple de José et de sa grand-mère, qui s’épuise à travailler pour que son petit-fils puisse suivre ses études, fait le tour du monde et récolte nombre de récompenses dans les festivals internationaux, dont le césar de la meilleure première oeuvre et le Lion d’argent à Venise. C’est avec des moyens bien plus importants, puisque produite par Hollywood, qu’elle tourne en 1989 son deuxième long métrage, Une saison blanche et sèche. Adapté du roman d’André Brink, ce plaidoyer contre l’Apartheid, interprété notamment par Donald Sutherland et Marlon Brando, reçoit également les éloges de la critique. Son troisième film, Siméon (1992), plus léger, retrace l’histoire d’un jeune musicien créole sur fond de musique zouk et de paysages guadeloupéens. En 1994 elle réalise un documentaire sur Aimé Césaire Aimé Césaire: A voice for history .

Autres activités

Euzhan Palcy réalise pour la télévision L’Atelier du diable (1983) et Ruby Bridges (1998). Elle sort également deux albums de chansons pour enfants : Reggae Timoune etL’Ecole des oiseaux. Elle a été durant trois années scénariste et productrice exécutif pour la Fox.

Prix

  • Meilleur réalisateur pour une première oeuvre, 1984 au Césars du Cinéma Français pour le film : Rue Cases Nègres
  • Meilleure première oeuvre, 1983 au Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica (Venezia) pour le film : Rue Cases Nègres
Regarder le film :

 

Publicités
Cet article a été publié dans Cinéma, Cinéma Caraïbes, Vidéos Afrodiaspor'Arts. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s